Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

L’hypnose

L’hypnose thérapeutique pratiquée aujourd’hui est une hypnose humaniste, centrée sur le bien-être des clients. Elle s’inscrit dans le courant initié par Milton H. Erickson dans les années trente aux Etats-Unis.

L’inconscient ericksonien est une boîte à trésors, remplie de solutions, de nouvelles façons (ou anciennes mais oubliées) de voir et d’agir. C’est un état de pleine conscience.

L’hypnothérapeute doit avoir les connaissances suffisantes afin de pouvoir utiliser de manière saine et efficace, les informations libérées par l’inconscient.

Un fascinateur bien connu a réussi à populariser une hypnose autoritaire, sans but thérapeutique et qui amène chez la plupart des participants un sentiment de mal-être. Elle n’est plus utilisée en thérapie depuis la fin du 19ème siècle. C’est ce type d’hypnose de scène qui a amené Freud à délaisser les cours de Charcot à la Pitié Salpêtrière et à créer peu de temps après la cure psychanalytique.

Principales indications thérapeutiques de l’hypnose

douleur aiguë ou chronique et soins palliatifs

anxiété et dépression

phobies, TOCs

troubles du comportement alimentaire

addictions

préparation mentale des sportifs

préparation d’un examen

etc…

 Si l’hypnose a eu du succès, le maintien de la guérison dépend des mêmes facteurs que ceux de toute guérison obtenue d’autre manière. S’il s’est agi des séquelles d’un processus éteint, la guérison sera durable; si les causes qui ont engendré les symptômes de la maladie continuent à agir avec une vigueur intacte, la récidive est vraisemblable. En aucun cas, l’utilisation de l’hypnose n’exclut celle d’une autre thérapeutique éventuelle, diététique, mécanique etc. » Sigmund Freud, 1891